Si aujourd’hui vous êtes un vapoteur convaincu, il est possible que votre voiture continue à souffrir de vos années de tabagisme actif. Mais bonne nouvelle, il est possible de faire disparaitre les méfaits du tabac de votre voiture, pour cela voici un  tutoriel que propose un site spécialisé dans l’automobile.

DECRASSAGE D’UNE VOITURE SUITE A UN TABAGISME INTENSIF !

Une odeur tenace et très désagréable de tabac froid plane dans l’habitacle ? Un voile jaunâtre, résidu de la combustion des cigarettes, s’est formé sur les supports ? Il est possible de faire disparaitre tout cela avec un nettoyage complet mais attention, celui-ci ne doit pas s’opérer de n’importe quelle manière. Pour espérer venir à bout du tabac qui s’insinue dans les moindres recoins, il faut avant tout miser sur des produits et méthodes efficaces.

A) Sortir tout ce qui peut être retiré du véhicule

Dans un premier temps, retirez du véhicule le cendrier et tous les caches en plastique démontables facilement. Ces derniers peuvent passer au lave-vaisselle. Les tapis de sol ou de coffre doivent être brossés énergiquement et rincés à grande eau. S’il s’agit de modèles peu onéreux, mieux vaut les remplacer.

B) Pour les vitres, une seule solution : L’alcool !

C’est le support le plus facile à traiter. Mais pour vous débarrasser de la couche de nicotine et ne pas laisser de traces, utilisez de l’alcool ménager. Il s’agit d’une version dénaturée de l’alcool à brûler, sans odeur donc, et extrêmement efficace pour dégraisser et désinfecter. Il suffit de l’appliquer sur un chiffon doux et de frotter les surfaces vitrées. N’oubliez pas de passer sur et dans les joints.

C) Les plastiques : Un décapage à la vapeur (d’eau bien sur !) et au savon noir !

Deux actions doivent être combinées. Dans un premier temps, un décapage vapeur pour décoller la crasse. Pour ce faire, il existe de petits appareils peu onéreux (Kärcher SC1, 100 € environ), utilisables également dans la maison. Ensuite, procédez au brossage des éléments avec une préparation à base de savon noir. Préférez-le en pâte. Il suffit alors d’en disposer un peu sur la brosse préalablement plongée dans l’eau chaude et de frotter intérieurs de porte et console centrale (n’oubliez pas les pare-soleil). Une finition à la microfibre passée à l’eau claire est nécessaire.

D) Un nettoyage minutieux du tableau de bord

Très exposé, le tableau de bord recèle de nombreux interstices, autant de pièges à suies de tabac. Pour en venir à bout, il faudra vous armer de patience. Volant, pommeau de vitesse, commodos… sont en contact direct avec les mains du fumeur, et donc contaminés. Mais avant de les nettoyer à la microfibre imbibée d’alcool ménager, traitez tous les interstices. Pour cela, trempez des fils de laine dans l’alcool et passez-les dans les fentes.

Aérateurs, commandes au tableau de bord… stockent également la crasse dans les recoins. Pour la déloger, utilisez des cure-dents et des cotons-tiges imprégnés.

E) Lavez en profondeur les siéges et moquettes

Pour récupérer les tissus, rien de tel qu’un injecteur/extracteur. Il s’agit d’un appareil qui injecte du nettoyant dilué dans de l’eau avant de les aspirer aussitôt avec la crasse. Certaines stations-service en sont munies. Vous pouvez aussi en louer un, pour 25€ par jour. Plus fastidieux, vous pouvez aussi procéder à un brossage en pulvérisant un mélange d’eau très chaude et de nettoyant tissus. Si la météo le permet, ouvrez tout et aérez au maximum après le nettoyage.

F) Nettoyer le ciel de toit en prenant des précautions

Ce revêtement est fin et collé. Il doit donc être nettoyé avec précaution, à la brosse souple. L’usage de l’injecteur/extracteur, trop puissant, le décollerait. Pour vous faciliter la tâche, préparez votre mélange de nettoyant tissus et d’eau dans un pulvérisateur et travaillez par petites zones. Et pour éviter que l’humidité n’attaque la colle, il est préférable de sécher immédiatement chaque secteur nettoyé à la microfibre.

G) Ce n’est pas suffisant ? N’hésitez pas à sortir l’artillerie lourde !

Si, malgré tous vos efforts, l’odeur de tabac froid imprègne encore le véhicule, vous pouvez tenter de la capter. Pour ce faire, disposez une serviette-éponge dans une bassine et imbibez-la d’un mélange d’eau et de vinaigre blanc. Posez la bassine au centre du véhicule et laissez agir plusieurs heures. Il faudra aérer un bon moment l’habitacle après traitement. Vous pouvez également saupoudrer les sièges de bicarbonate de soude, que vous éliminerez avec un aspirateur au bout de quelques heures.